Glossaire du crowdfunding

A

L’actif désigne l’ensemble des biens que possède une entreprise. 

Une action est une partie du capital d’une société. Elle donne le droit à son détenteur d’accéder à l’information, d’obtenir des bénéfices sous forme de dividendes, et de voter aux assemblées générales de la société. On parle aussi de titre de propriété.

Personne (physique ou morale) détentrice des actions d’une société.

Organisme qui supervise l’activité des banques et des assurances en France. L’ACPR coopère entre autres avec l’AMF.

Organisme français chargé de contrôler la bonne application des règles encadrant le marché boursier français.

L’augmentation de capital permet d’assurer le financement de l’entreprise par l’émission de nouvelles actions

B

Représentation à un instant t de l’état de santé d’une entreprise. On y trouve son patrimoine, ses actifs et son passif. Le bilan permet d’évaluer la solvabilité de l’entreprise.

Registre virtuel décentralisé regroupant l’ensemble des transactions effectuées par des utilisateurs. Cette technologie est avant tout utilisée pour tracer et gérer les transactions financières.

Le bon de caisse est un placement à terme, effectué généralement auprès d’un établissement financier ou d’une entreprise. Le capital est garanti et le taux d’intérêt connu à l’avance. Au terme du placement, généralement d’un mois à cinq ans, le créancier est remboursé du nominal et perçoit en plus le montant des intérêts fixés initialement.

Le Business Model, ou « modèle économique » en français, est un document expliquant avec précision comment l’entreprise exerce son activité, sous divers aspects, et notamment comment elle crée de la valeur.

Document de prévision des activités d’une entreprise. C’est un moyen de planifier les actions dans le temps, et pour l’entrepreneur de fixer des objectifs .
Préalable essentiel à l’obtention d’un financement, il permet aussi de convaincre actionnaires et partenaires.

C

Période au cours de laquelle une entreprise est en recherche de fonds. Elle est limitée dans le temps, et a une durée moyenne de 3 à 4 mois.

Le capital investissement désigne l’investissement en fonds propres pour financer les entreprises non cotées en bourse. En anglais, on parle de Private Equity.

Segment du capital investissement, il désigne l’investissement en fonds propres dans des entreprises innovantes durant les premières phases de leur développement. En anglais, on parle de Venture Capital. 

Les capitaux propres, ou fonds propres, sont les fonds apportés par les actionnaires, ou mis en réserve par l’entreprise lors d’un précédent exercice. Ils appartiennent  donc à l’entreprise (contrairement aux fonds prêtés à l’entreprise).

Total des ventes réalisées par une entreprise au cours d’un exercice comptable. Il est utile pour comparer différentes entreprises d’un même secteur, ou pour suivre l’évolution d’une entreprise sur une période définie.

Document de synthèse de l’ensemble des produits et charges d’une entreprise sur un exercice comptable. La différence entre les produits et les charges de l’entreprise permet d’obtenir son résultat net.

Un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) est un professionnel de l’investissement ayant une mission de conseil dans la stratégie de placement de ses clients investisseurs.

Le statut de Conseiller en Investissements Participatifs (CIP) est une accréditation pour les plateformes de crowdequity. Elle est délivrée par l’AMF, nécessite l’enregistrement auprès de l’ORIAS et entraîne l’obligation d’une assurance de responsabilité civile professionnelle.

Contraction des mots anglais « crowdfunding » et « equity » pour désigner le financement participatif par actions.

(pour en savoir plus)

Crowdfunding est le mot anglais pour définir le financement participatif. 

(pour en savoir plus)

Le “crowdfunding immobilier”, permet à des investisseurs particuliers de se regrouper pour participer au financement de diverses opérations immobilières (promotion, opération de marchand de biens, achat en bloc…).

Contraction des mots anglais « crowdfunding » et « lending » pour désigner le financement participatif par prêts.

(pour en savoir plus)

Le crowdsourcing est la pratique qui correspond à faire appel au grand public ou aux consommateurs pour participer à l’élaboration de produits et de contenues. Les prestataires mobilisés  peuvent ensuite recevoir des contreparties.

(pour en savoir plus)

D

La défiscalisation est le terme utilisé quand on parle de réductions ou de déductions d’impôts. Celle-ci est accordée au travers de dispositifs incitatifs comme l’investissement dans des entreprises.

La diversification de portefeuille est une stratégie d’investissement basique qui consiste à créer un portefeuille d’actifs différents dans l’objectif de diminuer le risque lié à l’investissement. La diversification peut être par classes d’actifs, par secteurs, par tailles d’entreprises ou par localisation géographique.

E

L’économie collaborative repose sur la mise en commun de biens, de services, de compétences, en vue de créer de la valeur en commun. La finance participative est une de ses composantes avec la consommation collaborative, la production contributive et les modes de vie collaboratifs.

Réglementation européenne rentrant en vigueur en novembre 2023 (initialement prévue pour novembre 2022).
Elle doit permettre une unification des règles du financement participatif et des démarches administratives simplifiées au niveau de l’Union Européenne.

(pour en savoir plus)

L’effet de levier sert en comptabilité à déterminer les conséquences de l’apport de capitaux externes (l’endettement) par rapport aux capitaux propres d’une entreprise (l’actif). En confrontant la rentabilité de l’actif (après impôt) et le coût de la dette on obtient l’endettement qu’il ne faut pas dépasser au risque de mettre en danger les capitaux propres.

Un émetteur est une personne morale qui propose des titres financiers (actions ou obligations) aux investisseurs pour renforcer ses fonds propres.

Période entre la création juridique d’une start-up et sa maturité, caractérisé par le faible nombre d’investisseurs présents. 

Entreprises dont le nombre de salariés est supérieur à 250 et n’excède pas 4999 salariés, avec un chiffre d’affaires ne dépassant pas les 1,5 milliards d’euros ou un total de bilan ne dépassant pas les 2 milliards d’euros.

Analyse approfondie d’une industrie visant à en comprendre les enjeux, les opportunités, les menaces. 

Un executive summary (ou résumé opérationnel en français) est un résumé des points clés du business plan en deux pages maximum.

F

Véhicule de placement conçu pour investir dans des sociétés non cotées. C’est un produit de capital investissment dont la durée varie de 6 à 10 ans. Il offre un fort potentiel de rendement qui s’accompagne d’un fort risque de perte de capital.

Action par laquelle un organisme ou une personne privée fournit des fonds à une personne physique ou morale dans l’objectif de soutenir un projet.

Placements financiers accessibles aux particuliers permettant d’investir dans des PME régionales et ouvrant droit à des avantages fiscaux (jusqu’à 30% de réduction d’impôts).

La fiscalité consiste pour une administration publique à soumettre une personne physique à un impôt, une taxe, une contribution ou une cotisation sociale.

H

Une holding (ou société intermédiaire, ou encore société faîtière) est une société dont la vocation première est le regroupement de participations dans une ou plusieurs sociétés afin d’en assurer l’unité de direction.

I

Le statut d’Intermédiaire en Financements Participatifs (IFP) est une accréditation délivrée par l’ORIAS et contrôlée par l’ACPR pour les plateformes de crowdlending. 

Un investisseur est un particulier ou une personne morale qui place des capitaux sur le marché financier, ou finance des entreprises en fonds propres.

L

Une levée de fonds est un appel au financement. C’est une demande souvent faite par les entreprises afin de se développer.

Un titre est dit liquide lorsqu’il est possible de l’acheter ou le céder rapidement sans en modifier sa valeur.

M

Marché où les titres financiers (actions et obligations) sont émis pour la première fois. On parle aussi de “marché des émissions”.

Marché de revente des titres financiers (actions et obligations) existants.

Le minibon est une reconnaissance de dette nominative par laquelle l’emprunteur s’engage à payer à échéances déterminées le prêteur.

Perte en capital réalisée suite à la sortie d’un investissement. Elle correspond à la différence négative entre le prix d’achat et le prix de cession des actions.

N

Valeur attribuée à un titre financier (action ou obligation) lors de son émission. On parle aussi de valeur faciale.
Dans le cadre d’une action, la valeur nominale n’a que peu d’importance.

Dans le cadre d’une obligation, le nominal sert au calcul des intérêts.

O

Une obligation est un titre de créance cessible, représentant un emprunt, et donnant droit à des rendements sous forme de taux d’intérêt à son détenteur.

L’ORIAS (registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance) est une association qui regroupe les organisations professionnelles de l’assurance, de la banque et des services financiers.

P

Elément de patrimoine ayant une valeur négative. C’est une obligation envers un tiers qui entrainera une perte.

Période déterminée pendant laquelle les investisseurs peuvent rentrer au capital de l’entreprise qui a décidé de lever des fonds par l’émission de titres financiers.

Phase de lancement d’une entreprise. L’objectif est de mener à bien les études de faisabilité et de prouver la viabilité du concept.

Intervient après la phase d’amorçage pour des sociétés en croissance. L’objectif est de développer les produits et services, de financer les opérations marketing ou de financer le développement dans d’autres pays.

Consiste en l’affectation pour une certaine durée d’un montant d’épargne dans une opération financière pouvant apporter un gain.

Prévision annuelle des résultats financiers de l’entreprise, comprenant entre autres son chiffre d’affaire, ses ventes, son bénéfice, ses dettes et son bilan.

Différence positive entre le prix de vente d’un actif et son prix d’achat initial. 

Entreprises de moins de 250 salariés, avec un chiffre d’affaires annuel inférieur à 50 millions d’euros ou un total de bilan n’excédant pas 43 millions d’euros.

Industries ayant entre 10 et 250 salariés, avec un chiffre d’affaires annuel ne dépassant pas les 50 millions d’euros.

Un portefeuille d’actifs désigne un ensemble de titres détenus par une personne morale ou physique.

Société accréditée permettant à des tiers d’accepter des paiements en ligne (cartes bancaires ou autres). Il se rémunère sur un pourcentage prélevé sur la totalité des transferts.

Ce sont des entreprises d’investissement et des établissements de crédit ayant reçu un agrément pour fournir des services d’investissement, autres que les sociétés de gestion de portefeuille. L‘agrément est délivré par l’ACPR après avis de l’AMF.

R

Résultat réalisé sur la seule base de l’exploitation des facteurs de production de l’entreprise. Il ne prend pas en compte l’impôt sur les sociétés, ni les résultats financiers et exceptionnels. Il permet de quantifier la performance intrinsèque de l’entreprise.

Le résultat net correspond au résultat d’exploitation auquel on intègre les résultats financiers et exceptionnels, ainsi que l’impôt sur les sociétés. C’est le montant pouvant être partagé entre les actionnaires (sous forme de dividendes) et l’entreprise (sous forme de réserves et/ou provisions).

Le risque d’illiquidité est le risque que la revente des titres ne puisse pas être réalisée au moment où on le souhaite. Ce risque intervient en particulier dans le cas d’investissement dans des sociétés non cotées, car l’investisseur peut ne pas retrouver d’acheteur à qui céder ses participations.

S

Société commerciale dans laquelle la responsabilité financière des associés est limitée au montant de leurs apports respectifs.  Les associés ne sont tenus au passif social que dans la limite du montant de leurs apports.

Société de capitaux qui peut être constituée par un ou plusieurs associés, personnes physiques ou morales. Le capital est composé d’actions sans minimum légal. La responsabilité des associés est limitée à leurs apports. Les associés déterminent librement dans les statuts les règles d’organisation de la société.

Seuil à partir duquel l’opération est réalisable par l’entrepreneur qui cherche à lever des fonds. En France, les financements récoltés doivent atteindre au minimum 75% de l’objectif préalablement déterminé.

Capacité d’une entreprise à respecter ses engagements financiers.

Cession des titres détenus par une personne morale ou physique. Elle peut donner lieu à un gain (plus-value) ou une perte (moins-value) en capital.

Contrat qui engage l’une des parties à verser à l’autre une somme d’argent à une date convenue, en échange d’une possibilité de rendement à une date ultérieure.

Jeune entreprise à fort potentiel de croissance, qui n’a pas encore fini de développer son business model, et n’est pas encore rentable

Document qui définit les règles de fonctionnement d’une société, notamment dans les relations  entre les associés, entre les associés et la société, et entre la société et les tiers. Les statuts déterminent la nature juridique de l’entreprise : SA, SAS, SARL,etc.

T

Rapport entre la valeur vénale (par rapport au marché) d’un bien immobilier et le revenu potentiel issu de sa location.

Ratio calculant le non paiement des échéances d’un emprunt. Ce taux de défaut peut aussi se calculer par emprunt pour les prêteurs. 

Rémunération versée par l’emprunteur au prêteur dans le cas d’un crédit accordé.

Un titre financier (ou actif financier) est un contrat permettant à son détenteur de réaliser des bénéfices en échange d’une certaine prise de risque. On distingue les titres de propriété (actions) et les titres de créance (obligations).

Entreprises de moins de 10 salariés.

V

Valeur financière d’une entreprise en fonction de ses performances passées et/ou de son potentiel de développement. Pour les jeunes sociétés, c’est avant tout l’évaluation de la capacité de l’entrepreneur à mener à bien son projet, de la concurrence, et des forces et faiblesses de l’entreprise qui est prise en compte.

Avatar for startupswallet

startupswallet

Read Previous

Equity Crowdfunding Centro Italia – Report primo semestre 2022

Read Next

Immobilier et crowdfunding : le duo gagnant ?

Leave a Reply